STUDIO AVEC LINUX

GNU/Linux
Debian
Ubuntu
Open-box
Xfce
Jackd
Ardour
Les effets Calf
autre banque d effets
Jamin
Linuxsampler
Audacity
Inkscape
Scribus
La licence GNU GPL
les ressources
mon studio open source

Défenseur et utilisateur du monde du logiciel libre, cette rubrique relate mon expérience dans le monde du libre, en particulier les logiciels open-source pour les home studio.

Et parce-que je ne fais pas les choses à moitié, mon home studio est intégralement "linuxien": entendez par là que le système d'exploitation que j'utilise est une distribution GNU/Linux, une plateforme open-source régulièrement mise à jour par des entreprise, comme Redhat ou Canonical, et une communauté de membres actives.

Je ne suis ni Microsoft Windows, ni Apple, je suis Linux!
Et vous aussi! En effet le noyau GNU/Linux est utilisé dans de nombreux système embarqué: GPS, téléphone, tablette... Et oui! Par exemple, Android, le système du géant Google, fonctionne avec le noyau GNU/Linux. Une grande partie du code d'Android est open-source!

L'open souce, c'est quoi?

Wikipedia le dira mieux que moi:
"La désignation open source, ou ' code source ouvert ', s'applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l'Open Source Initiative, c'est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d'accès au code source et de création de travaux dérivés."
En définitive, une personne avec les connaissances requises peut modifier un logiciel open source et le modifier à sa guise afin de l'adapter à ses besoins. Aussi, les failles de sécurité sont plus facilement décelables, tout le monde peut "fouiller" dans le code source !

Linux, je comprends rien...

Mais le monde de Linux peut sembler chaotique, on parle de Ubuntu, de Mandriva, de Redhat, de Gentoo, de distribution, de Gnome, Xfce, Kde...Autant dire qu'il existe autant de Linux différents que de Linuxiens! Logique, étant libres, plusieurs communauté se sont montées et ont construit "leur" Linux tout en respectant les règles d'intercomptabilité!

Choisir une distribution
Une fois de plus, voici la définition tirée de wikipedia:
"Une distribution Linux, appelée aussi distribution GNU/Linux [...], est un ensemble cohérent de logiciels, la plupart étant logiciels libres, assemblés autour du noyau Linux. Il existe une très grande variété de distributions, ayant chacune des objectifs et une philosophie particulière. Les éléments différenciant principalement les distributions sont : la convivialité , l'intégration , la notoriété, l'environnement de bureau [...]"

Pour ma part, je suis actuellement sous Debian. Cependant, au début, j'avais choisi Ubuntu. Elle présente quelques avantages: une grande facilité d'installation et de prise en main, une communauté et une entreprise, Canonical, particulièrement actives dans son développement. Une très grande majorité des matériels sont reconnus nativement. Son défaut est à mes yeux... son succès! En rendant cette distribution grand public, ils ont choisi de pré-installer un grand nombre de logiciels, dont la plupart s'avèrent inutiles, et d'autes ne sont pas open-source.
�o/oovidemment de nombreuses distributions tout aussi performante existent: Fedora, Gentoo, Mandiva... et j'en passe!

Choisir un environnement de bureau

L'environnement de bureau, c'est que vous voyez sous vos yeux: les fen�Stres, les menus, le bureau, les icônes etc.
Chez Microsoft, il en existe qu'un seul: Windows! Idem chez Apple.
Avec Linux, vous pouvez choisir votre environnement en fonction de vos besoins: convivialité, rapidité, puissance... Vous pouvez même en installer plusieurs sur le même ordinateur! Ainsi, en fonction de vos activités ou de votre humeur vous pouvez choisir tel ou tel environnement.

En voici quelques uns:
- Gnome shell:mon préféré, il est puissant et convivial. Mais il demande beaucoup de ressources. Parfait pour faire un site internet, naviguer sur le web, faire de la PAO... Il est par contre inutilisable pour un home studio, à moins d'avoir un ordinateur trés puissant.
- Kde
- Xfce:bureau trés léger: celui que je conseille pour démarrer son home studio open-source. Il est simple,rapide et efficace.
- Openbox: celui que j'utilise pour mon home studio: trés spartiate, il oblige à utiliser quelques commandes en mode console, mais il est par conséquent très très économe en ressources, ce qui pour un home-studiste est essentiel: l'enregistrement, le mixage, la MAO utilisent beaucoup de mémoires!

Logiciels pour Home Studio

Voici la liste non exhaustive des logiciels que j'utilise dans mon home studio:

- Système d'exploitation:
Debien Jessy GNU/Linux http://www.debian.org/

- environnement graphique:
Gnome/openbox http://doc.ubuntu-fr.org/openbox/

- serveur de son: jackd (
http://jackaudio.org/ --- http://doc.ubuntu-fr.org/jackd )

- Enregistrement&Mixage: Ardour 3.0 (https://ardour.org/)
- sampler midi: linuxsampler (https://www.linuxsampler.org/)
- banque d'effets et machine virtuelle midi Calf (http://calf.sourceforge.net/)
- Autres banques d'effets très compl?te (http://doc.ubuntu-fr.org/ladspa)
- Mastering: Jamin (http://jamin.sourceforge.net)
- finalisation: audacity (http://audacity.sourceforge.net/?lang=fr)


- Réalisation de la pochette: Inkscape (http://www.inkscape.org/fr/)
- Finalisation et mise aux normes pdf: scribus (http://www.scribus.net/)




lien direct vers l'article:http://lunelibre.fr/hamon/index.php?lang=fr&reb=12&ssreb=77

GNU/Linux
GNU/Linux est le nom du système d'exploitation association les briques du projet GNU et du noyau Linux. Dans le langage courant, on emploie souvent le terme "Linux" pour parler des distributions Debian, Ubuntu, Mint, Mandriva... C'est en fait un raccourci sémantique: la partie à proprement parler de Linux ne concerne que le noyau du système (voir noyau de système sur wikipedia). En effet il existe d'autres systèmes ne faisant pas partie de la famille GNU/Linux mais utilisant un noyau Linux: Android ou les systèmes embarqués des GPS TomTom pour ne citer qu'eux. Pour comprendre cette terminologie un bref retour en arrière est nécessaire.

1983: le projet GNU
Richard Stallmann annonce le développement une système compatible UNIX nommé GNU. Il invite la communauté hacker à rejoindre le projet. Pendant plusieurs années, ils vont écrire les pièces maîtresse du système: le shell (le terminal de commande), le compilateur, des bibliothèques...Cependant il manque à GNU un élément fondamentale: le noyau. En 1990, ils initie le projet Hurd: un noyau pour GNU. Mais par manque de temps ou de financement, celui-ci prendra du retard dans sa conception, ne dépassant pas ainsi le stade de curiosité de laboratoire.

1991: le noyau Linux
Le finlandais Linus Torvalds entreprend la conception d’un noyau de système d'exploitation à des fins d'étude. En effet, à l'origine ce projet n'avait pas d'ambition autre que l'expérience et l'apprentissage. Le 5 octobre 1991, il annonce la disponibilité d’une ébauche de la version 0.02 de son noyau. En février de l'année d'après, la version 0.12 est publiée sous licence GPL. Sur un forum, il annonce que ce noyau, initialement nommé 'Freax' n'est que un "hobby, qui ne sera pas grand et professionnel comme GNU". Le projet connaît un engouement certains. Ce n'est que bien après qu'il prendra le nom définitif de Linux.

1992: Naissance des premières distribution GNU/Linux
En assemblant la bibliothèque GNU de Stallman et le noyau de Torvald, on obtient un système complet... C'est ainsi que naît 1992 les premières distributions: Yggdrasil Linux par Adam Richter, MCC Interim Linux par l'université de Manchester ou encore TAMU par l'université A&M du Texas. L'année suivante les distributions Slackware en juillet et Debian en août sont rendues disponibles. Ces deux dernières sont en 2016, les plus vieilles distributions encore maintenues.
Dans les deux décennie qui ont suivies, l'intérêt n'a pas faibli et des centaines de distributions ont vus le jour: Fedora, Archlinux, Tango, Redhat, Ubuntu, OpenSuse...

D'où la terminologie de 'distribution GNU/Linux' qui sont en fait un assemblage de logiciels libres chacun écrits par des concepteurs différents, de plusieurs nationalités. Pour schématiser, des gens A assemble un kit complet de logiciels écrits par des gens X, Y ou Z sans même que ces derniers se soient un jour rencontré!

Ressource:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Linux#Naissance_du_noyau_Linux
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Projet_GNU
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Distribution_GNU/Linux

Revenir en Haut


Debian
Debian, ou plutôt Debian GNU/Linux est un système d'exploitation libre et gratuit. Elle existe depuis 1993, soit l'une des plus vieille distribution Linux à ce jour. Ce système a depuis longtemps fait ces preuves et de nombreuses distributions sont issues de Debian: Ubuntu, Mint, Knoppix, Raspbian ( le SE des ordinateurs open-source Raspberry Pi).

Ce système d'exploitation est réalisé par la Fondation Debian: une organisation non-lucrative, démocratique, communautaire.

Wikipedia (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Debian)
Le projet Debian s'organise autour de trois piliers :

- un contrat social passé avec la communauté du logiciel libre définit de grands principes auxquels les développeurs adhèrent;
les principes du logiciel libre selon Debian (ou DFSG) définissent précisément le sens du mot « libre » pour les développeurs de Debian ;
une constitution décrit le fonctionnement interne du projet, les méthodes de prise de décisions et les rôles des différents acteurs : le chef du projet, le secrétaire, les développeurs, etc. La démocratie Internet utilise une méthode de vote par pondération par classement : la méthode Schulze (une méthode Condorcet).
Juridiquement, Debian est le projet d'une association à but non lucratif nommée SPI (Software in the Public Interest).

Debian est en fait le nom de l'organisation, mais est souvent utilisé pour désigner la distribution, fruit de l'organisation.


En effet, la fondation développe par ailleurs Debian GNU/Hurd, Debian GNU/kFreeBSD ou Debian GNU/NetBSD: ce sont des systèmes pour lesquels Linux n'est pas le noyau: respectivement Hurd, FreeBSD et NetBSD.

Le projet Debian n'est pas commerciale, contrairement à Ubuntu. Car même si cette dernière est gratuite, Canonical, l'entreprise développant Ubuntu, a un objectif pécunier avec la vente de produits ou de services dérivés. Évidement, il n'y a pas de jugement de valeur de ma part. Mais le fait est là, Debian n'a aucun objectif lucratif, mais une philosophie dont le libre et le partage de la connaissance forme le socle de ce système d'exploitation.
Wikipedia (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Debian):
La distinction entre distributions non commerciales et commerciales est importante car les choix en matière de technologie ou de marketing ne sont pas fondés sur les mêmes critères selon qu'ils sont faits par des bénévoles organisés en démocratie directe, ou par le (ou les) propriétaire(s) d'une société commerciale.


Pour anecdote, les noms des versions de Debian GNU/Linux sont issus du dessin animé Toy Stories. Elle se nomme ainsi Buzz, Rex, Woody, Squeeze, Jessie... et même Sid (réservé aux versions instables, en référence au petit garçon qui cassait les jouets).

Le site de debian: debian.org

debian sur wikipedia: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Debian


Revenir en Haut


Ubuntu
Distribution GNU/Linux développée conjointement par l'entreprise privé Canonical Ltd et l'association Ubuntu Fondation. La société Canonical a été fondée (et financée) par l'entrepreneur multi-milliardaire sud-africain Mark Shuttleworth. Il fut par ailleurs l'un des premiers touristes de l'espace!

Issue de Debian, Ubuntu a été créé dans le but de populariser les système GNU/Linux. Par conséquent, de créer un SE clef en main, facile à installer et de prise en main, avec un accent particulier pour la reconnaissance matériel automatique. Mission réussi car Ubuntu est la distribution GNu/Linux la plus utilisée... et de loin!
Cependant, Ubuntu utilise une version du noyau Linux avec micro-logiciels non libres: de ce fait la FSF (fondation pour la promotion du logiciel libre) ne considère pas Ubuntu comme totalement libre. Eux même d'ailleurs ne présente plus comme un SE libre... Cependant il reste gratuit, compatible avec les autres distribution GNU/Linux libres (comme Debian...) et implante de base un très grand nombre de logiciels sous licence GNU/Linux.

Ils ont créé le propre gestionnaire de bureau nommé Unity, personnellement je n'aime pas du tout...je préfère le dernier né de Gnome baptisé gnome-shell...

Wikipedia: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ubuntu Site de la communauté française d'ubuntu, avec de très nombreuses ressources: http://www.ubuntu-fr.org

Une communauté a mis au point un ubuntu utilisant d'office gnome-shell:
en français: http://doc.ubuntu-fr.org/ubuntu_gnome
site officiel en anglais: http://ubuntugnome.org/

Ubuntu studio:
il existe une variante officielle nommée Ubuntu-studio. C'est une suite axé sur la création audio, vidéo et graphique. Je ne le conseille absolument pas. Elle installe un trés grand nombre de logiciels dont la plupart ne vous seront pas utiles dans un home studio. De plus, la plupart des logiciels pour home studio ne sont pas présents.
Mais je vous incite à découvrir par vous même:
http://doc.ubuntu-fr.org/ubuntu_studio

Revenir en Haut


Open-box
Gnome-shell, c'est bien joli, mais pour un home studio, c'est parfaitement inutilisable car trop demandeur en ressources.
Open-box est gestionnaire de fenêtre trés rudimentaire et donc trés rapide:
http://doc.ubuntu-fr.org/openbox

Pour l'installer:
apt://openbox,obconf,obmenu

Si cela vous semble trop compliqué, rendez-vous dans la section suivante consacré à Xfce!




Revenir en Haut


Xfce
Xfce est un environnement bien moins rudimentaire que Open-box, beaucoup plus complet, et donc un peu plus lourd, mais plus facile de prise en main. Il reste néanmoins efficace et facile:

http://doc.ubuntu-fr.org/xfce




Revenir en Haut


Jackd
On rentre dans le vif du sujet...
Pour son home studio, il faut un serveur son digne de ce nom, c'est à dire optimisé pour le multipiste:

http://doc.ubuntu-fr.org/jackd
Pour installer:
apt://jackd,qjackctl

C'est cette application qui va centraliser et contrôler le son.
Elle doit être démarrée en premier, avant les applications dédiées au son qui l'utilise!

Revenir en Haut


Ardour
Une merveille!
Mixage, enregistrement, édition... L'équivalent de Cubase dans le monde libre. Avant de lancer ardour, pensez à lancer Qjackctl.... sans qui Ardour ne fonctionnerait pas ou mal!

Rendez-vous sur leur site web pour obtenir plus d'informations et le télécharger:
https://ardour.org

Pour télécharger l'installateur du logiciel, le créateur demande une obole de 1$ minimum.
Personnellement, j'en ai donné 5!
Si vous je voulez pas payer, vous pouvez toujours télécharger les sources et les compiler vous même: bon courage!
Dans les dépôt officiel, Ubuntu propose une version de Ardour, ne l'utilisez pas: c'est une ancienne version: elle ne gère pas le midi... vous seriez vite déçu! Mais pas de panique, la dernière version gère à merveille le midi!

Un mode d'emploi d'ardour en français: http://hamon.lunelibre.fr/ardour.pdf

Revenir en Haut


Les effets Calf
Que serait un home studio sans banque d'effet?

Calf propose une grande collection de plugin: delay, reverbe, compresseur, égaliseur, analyseurs variés...En bref, le kit complet pour open-home-studiste!

Aussi, il propose des machines virtuelles midi: monosynth, organ.

Pour plus d\'informations et télécharger: http://calf.sourceforge.net/

Revenir en Haut


autre banque d effets
Rendez vous ici: http://doc.ubuntu-fr.org/ladspa

Vous pourrez alors télécharger des centaines d'effets: limiteur, compresseur, égaliseur parmétrique ou multibandes, etc. Tellement d'effets que vous n'en n'utiliserez pas les trois quarts!

Utiliser des plugins vst:
Les Vst sont les plugins d'effets natifs de Windows, utilisé entre autre par Cubase. Il existe une méthode décrite dans le lien précédement donné. Vous risqueriez d'être déçu: vous passerez beaucoup de temps pour les installer, et au résultat avoir des plugins inutilisables car trop instables. De plus, une quantité d'effets en Ladspa ou Lv2 existe, vous trouverez surement votre bonheur. Les interfaces sont moins tape à l'oeil, mais nettement plus efficaces! Evidemment, vous n'aurez pas GuitarRig....Cela ne regarde que moi, GuitarRig est trés rigolo, mais bien trop lourd pour être utiliser au quotidien.
Vous l'avez compris...les vst c'est trés bien si on est sur windows. Si vous êtes sous Linux, maivaise idée! Ce n'est qu'un conseil...essayez vous même!

Revenir en Haut


Jamin
Jamin est un outil pour faire le mastering!

Voici le lien pour plus d'informations:
http://jamin.sourceforge.net/

NB: Le logiciel n'est plus mis à jour... Mais fonctionne toujours très bien. Cependant, avec les effets fournis par Calf, vous pouvez faire un mastering tout aussi convenable qu'avec Jamin.

installer depuis les dépôt officiel: apt://jamin

Revenir en Haut


Linuxsampler
Définition de LinuxMao.org:
"LinuxSampler (ou LS) est un logiciel libre ayant pour objectif de proposer un lecteur d'échantillons de qualité professionnelle comparable aux versions commerciales destinées à Windows/Mac comme GigaStudio, mais allant plus loin encore que n'importe quel lecteur d'échantillons au monde."
Pour la documentation complète en français, c'est ici:
http://www.linuxmao.org/tiki-index.php?page=linuxsampler
Site officiel du projet:
http://linuxsampler.org
Mes instruments:
Je vous propose en téléchargement les instruments samplés que j'ai:
http://hamon.lunelibre.fr/telechargement/banque-gig.zip


Par ailleurs, j'utilise Fluidsynth, une machine midi comparable à Linuxsampler intégrée à la collection Calf. Elle permet de lire des fichiers que Linuxsampler ne prend pas en compte et vice-versa.

Revenir en Haut


Audacity
C'est un logiciel d'édition audio trés puissant.... indispensable! Évidemment un logiciel libre sous licence GNU GPL disponible sur GNU/Linux, Windows, Mac OS X, etc.

Doc sur ubuntu-fr en français:
http://doc.ubuntu-fr.org/audacity
Wikipedia:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Audacity
Site officiel:
http://audacityteam.org/





Revenir en Haut


Inkscape
C'est l'équivalent open-source d'Illustrator de chez Adobe. C'est un logiciel de dessin vectoriel sous licençe GNU GPL. Ce logiciel est à mes yeux un vrai bijou, parfait pour la création de pochette d'album, d'affiches ou autre. Il gère des fichiers conformes avec les standards comme SVG, CSS, XML et même le format propriétaire PDF. La première version date de 2003. L'essayer c'est l'adopter!
Pour achever, il est multiplate-forme, disponible notamment sous Mac OS X, Windows, FreeBSD et bien sûr GNU/Linux
Lien vers l'article wikipedia:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Inkscape
Site web:
https://inkscape.org/

Revenir en Haut


Scribus
Un logiciel libre sous licence GNU GPL professionnel de PAO et de mise en page. Une pure merveille! Il existe depuis 2001 et est disponible sous GNU/Linux, Windows, OS X, Solaris, FreeBSD, NetBSD, Haiku...
Il génère notamment des PDF en respectant parfaitement les spécification PDF1.4 ou encore PDF/X-3 . Il gère la préparation des fichiers en CMJN pour l'impression. Il reconnaît un tas de fichier l'import comme à l'export: svg, png, jpg, xml, odt...
Je m'en sert surtout pour finaliser les projets réalisés avec Inkscape avant de l'envoyer à l'impression.
À intégrer dans votre logithèque !
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Scribus
Site web:
http://www.scribus.net/



Revenir en Haut


La licence GNU GPL
Écrite en 1989, La licence publique générale GNU, ou GNU General Public License en anglais, a pour but de fixer les conditions légale de distribution d'un logiciel libre publié sous cette licence.
Richard Stallman, son auteur initial, est par ailleurs fondateur et président de la Free Software Foundation et du projet GNU, un bibliothèque de logiciels libres formant avec le noyau Linux le système d'exploitation GNU/Linux.
Cette licence met en avant la notion de copyleft, en référence au copyright. Cependant, ce n'est pas son antithèse: le copyright attache une attention particulière aux droits d'auteurs tandis que le second s'attarde sur les droits des utilisateurs.

Les objectifs de la GNU GPL sont de garantir les droits suivants aux utilisateurs:
- La liberté d'exécuter le logiciel, quelque soit l'usage
- La liberté d'étudier le fonctionnement d'un programme
- La liberté d'adapter le logiciel à ses besoins
- La liberté de redistribuer des copies
- L'obligation de faire bénéficier à la communauté des versions modifiées
- Les précédents objectifs entraîne la publication complète des codes sources

Aussi, dans le cas d'un travail dérivé, le nouveau hérite de la licence GNU GPL et doit donc être distribué sous les même conditions dont l'obligation de publier le code source. Exemple: la distribution Debian qui a enfanté Ubuntu ou OpenOffice avec LibreOffice.
Par exemple l'intégralité du code source du noyau Linux publié sous licence GNU GPL sont disponibles librement, gratuitement et sans contrepartie. Idem pour l'ensemble des logiciels cités ci-dessus.

Licence libre et gratuité ne sont pas nécessairement antagoniste: il est en effet possible de demander une contrepartie financière à l'accès à un logiciel GNU GPL. Cependant le logiciel obtenu, l'utilisateur obtient l'ensemble des droits pré-cités: possibilité d'adaptation, de distribution, d'exécution, d'étude et de modification du code source. Par exemple: le téléchargement de l'installateur du logiciel Ardour est payant. Le coût est une somme libre à la guise de l'internaute. Une fois obtenue, l'utilisateur est libre de la partager sur votre site web, l'adapter, l'exécuter, etc. Néanmoins, fidèle à la licence libre le code source est disponible sans contre partie financière. Libre à vous de les télécharger et de compiler vous même le logiciel.

Site web officiel: http://www.gnu.org
Wikipédia: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Licence_publique_générale_GNU
Texte de la licence en anglais: http://www.gnu.org/licenses/gpl.html
Traduction française non-officielle: http://www.rodage.org/gpl-3.0.fr.html






Revenir en Haut


les ressources
Voici une liste non exaustive de liens utiles:

->Linux Mao
le site francophone de référence de Musique Assistée par Ordinateur avec GNU/Linux

-> Debian
le site officiel multilangue du système d'exploitation Debian GNu/Linux

->Ubuntu-fr
le site de la communauté francophone du système d'exploitation Ubuntu GNU/Linux: vous pourrez y trouver de nombreuses ressources et un forum très actif. Même si vous n'êtes pas sous Ubuntu, ce site peut s'avérer être trés utile

->Calf Studio
le site officiel en anglais des effets LV2 Calf Studio


Revenir en Haut


ACCUEIL
LES AUTRES PROJETS
- Chroniques de Creuse
- De Gustave à Clémence (Nicolas)
- Les anciens projets de Nicolas
BIO
- Quelques chiffres
- bio complète
PROCHAINS SPECTACLES
ALBUMS
- Home sweet chaumière
- 384000km
- En concert à Jegun
- les guerriers invisibles
- Te metua vahine ou l amoureuse de bonnes nouvelles
- l avenir est rêveur
- Rue Garonne (groupe Rue Garonne)
- Tome I (duo Hamôn&Léto)
CONTACT
- Téléphone
- courriel
- adresse postale
VIDEOS
- concert au festival paroles de conteurs 2016
- [CONCERT] Pour des jours heureux
- CLIP - la machine à Guthrie
- CLIP Des mots au bord d'une scène
- Festival Les Apéros de Blesles
- Interview Show Must go one
- Clip le Tailleur de Pierre
- Clip de Pour Elle
- en concert - le tailleur de pierre
LIVRE D'OR
LES COPAINS
- MST (Clément)
- The Lady & the Lonely Guy (Élodie)
- La nomade statique (Clément)
- The Incontinentals (John)
- collectif musical
- clément l accordéautiste
- Johnny John Wash
- Demoizelle Gabrielle
- Sandra Christel
- Nick Manley
- Micro-phonics
- Mr B
- Mc Gus
- la troupe badour
- estelle la violoneuze
- Christopher Legrand
- Le Justin
- Gabriel du studio TRS
- Calzà
- Nill Lefoll
- les somnambulites
STUDIO AVEC LINUX
- GNU/Linux
- Debian
- Ubuntu
- Open-box
- Xfce
- Jackd
- Ardour
- Les effets Calf
- autre banque d effets
- Jamin
- Linuxsampler
- Audacity
- Inkscape
- Scribus
- La licence GNU GPL
- les ressources
TEXTES & TABLATURES
ARCHIVE DES CONCERTS
PHOTOS
- Festival son des glanes 2016 #1
- Festival son des glanes 2016 #2
- Festival son des glanes 2016 #3
- Festival son des glanes 2016 #4
- Festival son des glanes 2016 #5
- Festival son des glanes 2016 #6
- Festival son des glanes 2016 #8
- Festival son des glanes 2016 #9
- Festival son des glanes 2016 #10
- Festival son des glanes 2016 #11
- Festival son des glanes 2016 #12
- Festival son des glanes 2016 #13
- Festival son des glanes 2016 #14
- Festival son des glanes 2016 #15
- Festival son des glanes 2016 #16
- Festival son des glanes 2016 #17
- Festival son des glanes 2016 #18
- champêtres
- BMI Guéret
- Mazeimard
- Mazeimard
- bordeaux
- bordeaux
hamôn est sur la lune
hamon@lunelibre.fr
sitemap





musique album
musique
04 - Notre home sweet chaumière
Home sweet chaumière
10 - changer les hommes
Home sweet chaumière
12 - Sophie
Home sweet chaumière
05 - le temps s est arrêté
Home sweet chaumière
06 - des mots au bord d une scène
Home sweet chaumière
03 - Avec les copains
Home sweet chaumière
09 - Se moquer de l aurore
Home sweet chaumière
11 - La promise
Home sweet chaumière
08 - Insomnie
Home sweet chaumière
13 - This machin kills fascists
Home sweet chaumière
14 - La machine à Guthrie
Home sweet chaumière
01 - Pour des jours heureux
Home sweet chaumière
15 - La piste par vraiment cachée
Home sweet chaumière
02 - Il rêve de l Arizona
Home sweet chaumière
07 - il a suffi d une seconde
Home sweet chaumière
01 - souvenir en super 8
384000km
09 - Le tailleur de pierre
384000km
12 - Indignados
384000km
11 - Devenir libre
384000km
04 - notre semblant d amour
384000km
03 - les moralistes
384000km
10 - La Hinano et sa Marie-Jeanne
384000km
02 - pour elle
384000km
13 - Le Monde de Marvin
384000km
06 - Las de révolution
384000km
07 - l arbre du Ténéré
384000km
05 - des fois
384000km
08 - Le chat de gouttière
384000km