BIO

Quelques chiffres
bio complète
Ce que j'ai fait, mais aussi ce que je n'ai pas fait!











lien direct vers l'article:http://lunelibre.fr/hamon/index.php?lang=fr&reb=3&ssreb=3

Quelques chiffres
J'ai créé cette rubrique en pensant sérieusement que j'allais un jour la remplir. Je ne l'ai toujours pas fait. Alors pourquoi ne pas la supprimer? Ça serait trop simple!

Revenir en Haut


bio complète
1983 à 2004

Il était une fois un certain Nicolas Hamoneau qui naquit le 15 avril 1983 à Papeete en Polynésie française... Classe de commencer son autobiographie de cette façon, non? Mais cela est tout de même un peu trop scolaire à mon goût, car si je devais véritablement écrire en quelques mots mon parcours, alors il devrait être jonché de pâtes d'oie, de bifurcations, de spirales infernales et de blagues qui n'en finiraient pas! Prenons chacune de ses routes goudronnées ou non et agitons-les dans un shaker décoré de tiare et bananes flambées...

Car écrire une biographie est un tâche complexe...D'autant plus difficile est l'expérience quand le-dit personnage que l'on voudrait examiner n'est autre que son égo, n'est-ce pas?
Alors laissons de côté les formules toutes faites comme "il eut sa guitare à l'âge de 13 ans" ou encore "attristé par sa rupture amoureuse, il écrit sa première musique"... Car en plus de s'en foutre, ce n'est pas très original, donc je vais mettre du piment dans l'interprétation de mon histoire!

Par exemple: J'ai appris la musique dans une boîte de conserve, j'ai trouvé ça rigolo alors j'ai persévéré...dis comme ceci, cela peut paraître étrange, mais n'est-ce pas mieux?

Bon d'accord, il est vrai que j'ai commencé la musique à l'âge de 12 ans, que mon père me berçait entre les palmiers avec une musique qu'il avait lui même composé et que à 17 ans je fumais de l'herbe avec les copains en écoutant "Stairway to haeven" en marmonnant "trop forts ces gars"....Mais un autre jour, alors que j'étudiais à l'université de géographie à Bordeaux, j'ai bien voulu écrire une musique pour une fille qui me plaisait... Mais n'ayant jamais eu la fille, je ne me suis donc pas fatigué à l'écrire, par conséquent je n'ai donc pas eu à composer la chanson de la rupture...

La vérité, j'avais une irrésistible envie de monter sur scène, mais je ne savais absolument pas chanter. Alors avant d'y songer, j'ai eu le temps d'obtenir mon bac S à Agen, et ensuite d'entamer des études de mathématiques à Bordeaux. Mais au lieu de ça, j'ai préféré découvrir l'univers des teufs et autres free party aux sons électro pour me défoncer avec les potes à l'aide de camisole chimique; folles années que sont mes 20 ans! J'ai donc stoppé les études de maths, et pris une année sabbatique durant laquelle j'ai fait du bénévolat et travailler à droite puis à gauche dans les usines de l'agenais.

Bon, où sont musique, drogues et filles dans tout ça?

Bon la drogue, c'est validé! Mais il ne faut pas trop en parler, car, comme une amie me l'a confié un jour, la drogue brise l'esprit révolutionnaire...
Passons à l'étape suivante...Les filles...
Bon, cela a commencé quand j'avais 16 ans dans le jardin Jayan, j'ai roulé une pelle à une fille de ma classe. Je n'ai pas écrit de chanson de rupture. Ces histoires de coeurs s'éternisent, mais je ne préfère pas m'étaler sur le sujet: Luc Besson et James Cameron pourraient avoir envie d'acheter les droits!

Vous lisez encore?

Cooooooool!

2005

Et la musique? Ha oui c'est vrai! Je suis monté sur scène pour la première fois le 17 juin 2005 à la fête de la musique de Bajamont, j'étais alors le bassiste du groupe Magmatik avec mon frère Jérémy à la guitare. Dans la même soirée, , j'ai joué de la guitare dans le groupe éphémère Dingue de Bringue. Quelques dates et mois après seulement, ces deux groupes explosent.... Mais l'amour de la scène est bien là! Qu'une seule envie... Recommencer! Encore et encore! Au départ, je voulais rejouer afin de revoir une chanteuse rencontrée ce soir là.... Je ne l'ai jamais revue! Et heureusement pour moi, je ne la cherche plus! Cependant j'ai revue la scène presque trois cent fois d'ici à 2014...!

Suite à la fin de Magmatik et Dingue de Bringue, muni de ma basse, je rejoins le groupe Rue Garonne, composé de mon père et des voisins de mon quartier "Le vieux Passage"! Formidable expérience avec ce groupe de rock blues, dans lequel j'ai tant appris! Nous avons joué ensemble une cinquantaine de fois entre 2006 et 2010, année de notre rupture...! Nous avons écumé les bars du Lot-et-Garonne, nous nous sommes bien amusé et avons signé un album éponyme.

Et le projet Hamôn est sur la Lune? Un peu de patience voyons!

Petit retour dans le passé....Mes premiers textes datent de 2000-2001, soit ma dernière année de lycée... De fil en aiguille, mes poèmes se transforment naturellement en chanson, l'envie de me produire est forte, mais ma timidité aussi! Puis il faut se l'avouer, c'était de la mauvaise poésie de comptoir, et je ne savais absolument pas chanter! Cependant, c'est à cette époque que j'écris la musique Le chat de Gouttière, et la composition finale ne se fixera qu'en 2011... Nous y reviendrons!
Avec quelques copains, nous tentons plusieurs fois de monter un groupe, mais ce fut un échec...
Après ce premier concert en 2005, le nombre de chansons personnelles s'accélèrent doucement... Je participe à la composition de l'album de Rue Garonne avec entre autre une version blues du Chat de gouttière.
Et Hamôn? Nous y sommes presque!

2006 & 2007

Ce n'est que en 2006, que je prends quelques cours de chant au Florida. Cette même année, j'effectue ma dernière année de licence de géographie à Bordeaux. Sans cesse en déplacement entre Bordeaux et Agen, ma vie s'articule entre la musique et les études...En octobre 2006, Marc Benkemoun pose ses bagages chez mon père...Un jour de janvier, alors qu'il m'entendait répéter mes mélopées, Marc frappe à la porte de ma chambre: "Cela te dirait de monter un duo?". Avec ce poète et crieur publique, nous décidons alors de créer le projet Hamôn&Léto. Nous chantons ensemble nos textes respectifs, et quelques mois après en mai 2007, nous nous produisons ensemble au café des arts. S'ensuit une trentaine de date dans la région durant cet été...2007 est une année forte en émotion, nous rencontrons de nombreux groupes, nous participons à des boeufs interminables chez mon père et autres voisins du Vieux Passage.... Comment dire? Simplement magique! De plus, je jouais encore avec Rue Garonne, les concerts s'enfilaient à vitesse grand V, une année à 100 à l'heure...

Mon diplôme en poche, je deviens surveillant la rentrée suivante. Passer le CAPES et devenir professeur était la suite logique... Logique? À partir de 2007, ce mot m'est étranger voire abscons! Être une cigale chantant sans provisions brûlait mes doigts et mes lèvres...!
En septembre, Marc et moi rencontrons la flûte traversière de Anne-Laure et le violoncelle de Joseph, le duo devient quatuor: Hamôn,Léto,Sybille&Kovitch.
Cette année s'est terminé en beauté au Florida avec le projet La Belle Rouge Agenaise, un groupe de groupes pour un unique concert: le rock-blues de Rue Garonne, le hip-hop de Syndrome, la pop de Charlie Ace et la chanson de Hamôn,Léto,Sybille&Kovitch!! Un moment inoubliable... Nous avons ce soir là mélangé nos styles, nos textes et même nos instruments! Après ce concert, Sybille et Kovitch quittent le duo.

2008

En janvier 2008, l'idée de rouler ma bosse en solo grandit en moi, c'est alors que moi et Marc nous nous séparons.
Nous y sommes.... Hamôn est né!

En mars 2008, muni seulement de ma guitare, ma voix et mes harmonicas, je me produit à la Baraq'Abricot à Agen. Mon premier concert en solo...J'étais pétrifié, terrorisé, et droit comme un piquet pendant tout le concert!
En juin, le chanteur de Rue Garonne quitte le groupe, il est donc remplacé... par Marc Benkemoun!
Vous l'aurez compris, cette année est surtout marqué par la reconstruction... C'est aussi l'année de mon premier périple en Asie (Inde du Sud) ! Mon goût du voyage se prononce et influence significativement mon univers. En septembre 2008, j'effectue ma seconde et dernière année de surveillant d'internat.

2009

En 2009, les concerts s'accélèrent de nouveau, je joue en solo dans les bars et petit festivals de la région. Mon tambourin se joint à l'aventure, je deviens progressivement "l'homme instrument". En juin, j'annonce à ma famille et mes amis que je me fous bien d'être professeur, que la scène fait battre mon cœur... Ça y est, je suis cigale en partance pour la Lune...Peuple sélénite, j'arrive!
Marqué par une véritable renaissance et une confirmation de mon désir profond de la scène, en 2009, le destin m'a joué des sales coups...

Dans le flou d'une décision qui me semblait encore incertaine à l'époque, en septembre ma petite amie du moment déménage. Mais ce ne fut pas l’événement le plus triste, le même mois, j'apprends que ma mère a un grave cancer qui l'emportera deux mois après. Nouvelles compositions et concerts s'enfilent à un rythme effréné, mais cette peine me ronge pendant longtemps, elle marquera à jamais mes textes. La chanson n'est alors plus un but, mais une obsession. L'envie de détruire le monde, renaître les cendres inertes et chanter à l'épuisement devient un style de vie. Enchaînant les bars aux publics prêtant peu d'attention, on m'a même dit que j'étais une mauvaise imitation de Kerouac! Malgré ces échecs, je continue à 100 à l'heure, faire des concerts, afin de m'améliorer encore et encore... je ne lâche pas prise, je persévère!

En décembre je rencontre Demoizelle Gabrielle, une chanteuse de Bordeaux importante pour moi, nous nous sommes lié d'amitié et avons par la suite partagé de nombreuse fois les planches de France et de Navarre!

2010

Puis 2010 file à toute vitesse entre concerts réussis et échecs cuisants. Après tout, c'est en se vautrant que l'on apprends à pédaler! En 2010, Marc quitte Rue Garonne afin de s'expatrier au Cambodge. Nous essayons en vain de reconstruire le groupe. N'arrivant pas à nos fins, nous décidons alors de stopper l'aventure. Une époque s'achève...En décembre, j'effectue un périple en Thaïlande et au Cambodge afin de clôturer cette année en beauté.

2011

En début 2011, ma grosse caisse et mon kazoo s'incorporent à mon spectacle, je deviens un "homme instrument", une image qui va me coller à la peau pendant encore un petit moment!

Cette année je expatrie ma musique de plus en plus loin, je joue dans le Lot, en Charente, dan le Gers, Bordeaux, Toulouse.... Et même en Belgique lors du festival de la chanson à Namur! Une belle et inoubliable expérience.
Entre 2009 et 2011, j'ai écrit trois albums auto-produits.

2012

En 2012, je déménage en Creuse... Et oui! Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas! Et n'ayant pas de raison, j'ai écouté mon cœur et il m'a dit de la suivre... Vous l'avez compris, c'est une fille! En avril, je pars en Malaisie et Indonésie pendant deux mois...C'est au bord du Lac Toba, à Sumatra, que j'écris "Home Sweet Chaumière".
Moi et mes instruments jouons au festival d'art de rue de Aubusson, au festival Chante Copain ou encore trois semaines dans le Gers sur les trottoirs de Marciac lors d'un célèbre festival de jazz, puis un petit festival local dans lequel j'ai partagé des moments inoubliables, des bœufs et des rencontres improbables!
À partir de Mars, j'ai commencé à enregistrer mon "vrai" premier album nommé naturellement 384000km, soit la distance de la Terre à la Lune, enregistré au studio TRS et dans lequel de nombreux musiciens ont joué. En fin octobre, je rencontre Nicholas Manley, qui, le week-end suivant m'accompagne au pied levé avec sa mandoline et son cistre au festival GeorJacLéo. Nous enchaînons la semaine suivante la fin de l'enregistrement de mon album.

2013

Quelques mois après, en mars 2013, John Hutton muni de sa planche à laver et ses percussions nous rejoignent. Depuis lors, ces joyeux lurons m'accompagnent dans mon périples de la Terre à la Lune! J'ai donc laissé tombé mon tambourin et ma grosse caisse, John s'en servira mieux que moi!

Nous jouons entre autre à la fête de l'huma de Creuse, pour la mairie de Saint-Junien, dans quelques bars bordelais, ou encore pour l'association "À tout bout de Chant" à Lacapelle-Marival dans le Lot. En août, je remporte en solo la seconde place du tremplin les Estivales des Granges et la première place au tremplin du festival Les Apéros Musique de Besle en Auvergne... Cet été est aussi le début de l'enregistrement de mon second album "Home sweet chaumière"!

En décembre 2013, Nichola Manley quitte le trio, il est remplacé en mai 2014 par Clément Galliot et son accordéon. Entre temps, je joue en solo ou en duo avec John.

2014

À partir de mars 2014, j'accompagne Sandra Christel muni de ma guitare. Elle est une chanteuse aux accents pop. Un vrai plaisir! Nous avons fait de nombreux concerts sur la côte durant l'été. Que du bonheur!

En trio, avec Clément et John nous jouons sur la scène de la mairie du festival les Apéros de Blesle, suivi d'une semaine de fou... Festival, bars, restaurants, puis rue: on a tout fait... C'est en août que l'on a rencontré "la troupe badour", une bande de joyeux lurons avec qui nous avons fait un boeuf inoubliable.

En avril, je participe à la création d'une pièce de théâtre "De Gustave à Clémence", dont j'effectue l'accompagnement musical. Une très belle et enrichissante expérience dirigée par Sylvie Lucas! La première représentation a eu lieu le 20 septembre 2014 à St-Hilaire de la Treille(87). D'autres sont à venir...

2014 est surtout l'année de sorti de mon album "Home Sweet Chaumière", interprété par moi-même, John Hutton, Clément Galliot, Mathieu Delabre et Nichola Manley! L'enregistrement avait débuté en juillet 2013... Cet opus représnete presque 1 an et demi de travail!

Et après?

L'avenir n'est pas écrit, juste provoqué. Dans mon cas, la Lune est dans mon viseur, car ne vous trompez pas....

Je suis là bas!

À bientôt, Hamôn est sur la Lune.


Revenir en Haut


ACCUEIL
LES AUTRES PROJETS
- Chroniques de Creuse
- De Gustave à Clémence (Nicolas)
- Les anciens projets de Nicolas
BIO
- Quelques chiffres
- bio complète
PROCHAINS SPECTACLES
ALBUMS
- Home sweet chaumière
- 384000km
- En concert à Jegun
- les guerriers invisibles
- Te metua vahine ou l amoureuse de bonnes nouvelles
- l avenir est rêveur
- Rue Garonne (groupe Rue Garonne)
- Tome I (duo Hamôn&Léto)
CONTACT
- Téléphone
- courriel
- adresse postale
VIDEOS
- concert au festival paroles de conteurs 2016
- [CONCERT] Pour des jours heureux
- CLIP - la machine à Guthrie
- CLIP Des mots au bord d'une scène
- Festival Les Apéros de Blesles
- Interview Show Must go one
- Clip le Tailleur de Pierre
- Clip de Pour Elle
- en concert - le tailleur de pierre
LIVRE D'OR
LES COPAINS
- MST (Clément)
- The Lady & the Lonely Guy (Élodie)
- La nomade statique (Clément)
- The Incontinentals (John)
- collectif musical
- clément l accordéautiste
- Johnny John Wash
- Demoizelle Gabrielle
- Sandra Christel
- Nick Manley
- Micro-phonics
- Mr B
- Mc Gus
- la troupe badour
- estelle la violoneuze
- Christopher Legrand
- Le Justin
- Gabriel du studio TRS
- Calzà
- Nill Lefoll
- les somnambulites
STUDIO AVEC LINUX
- GNU/Linux
- Debian
- Ubuntu
- Open-box
- Xfce
- Jackd
- Ardour
- Les effets Calf
- autre banque d effets
- Jamin
- Linuxsampler
- Audacity
- Inkscape
- Scribus
- La licence GNU GPL
- les ressources
TEXTES & TABLATURES
ARCHIVE DES CONCERTS
PHOTOS
- Festival son des glanes 2016 #1
- Festival son des glanes 2016 #2
- Festival son des glanes 2016 #3
- Festival son des glanes 2016 #4
- Festival son des glanes 2016 #5
- Festival son des glanes 2016 #6
- Festival son des glanes 2016 #8
- Festival son des glanes 2016 #9
- Festival son des glanes 2016 #10
- Festival son des glanes 2016 #11
- Festival son des glanes 2016 #12
- Festival son des glanes 2016 #13
- Festival son des glanes 2016 #14
- Festival son des glanes 2016 #15
- Festival son des glanes 2016 #16
- Festival son des glanes 2016 #17
- Festival son des glanes 2016 #18
- champêtres
- BMI Guéret
- Mazeimard
- Mazeimard
- bordeaux
- bordeaux
hamôn est sur la lune
hamon@lunelibre.fr
sitemap





musique album
musique
15 - La piste par vraiment cachée
Home sweet chaumière
14 - La machine à Guthrie
Home sweet chaumière
10 - changer les hommes
Home sweet chaumière
13 - This machin kills fascists
Home sweet chaumière
07 - il a suffi d une seconde
Home sweet chaumière
01 - Pour des jours heureux
Home sweet chaumière
03 - Avec les copains
Home sweet chaumière
11 - La promise
Home sweet chaumière
06 - des mots au bord d une scène
Home sweet chaumière
02 - Il rêve de l Arizona
Home sweet chaumière
04 - Notre home sweet chaumière
Home sweet chaumière
05 - le temps s est arrêté
Home sweet chaumière
09 - Se moquer de l aurore
Home sweet chaumière
12 - Sophie
Home sweet chaumière
08 - Insomnie
Home sweet chaumière
01 - souvenir en super 8
384000km
09 - Le tailleur de pierre
384000km
03 - les moralistes
384000km
04 - notre semblant d amour
384000km
06 - Las de révolution
384000km
02 - pour elle
384000km
12 - Indignados
384000km
08 - Le chat de gouttière
384000km
05 - des fois
384000km
10 - La Hinano et sa Marie-Jeanne
384000km
11 - Devenir libre
384000km
07 - l arbre du Ténéré
384000km
13 - Le Monde de Marvin
384000km